Notre Blog <> Article n°17 Les dangers de noël pour nos chats

Les dangers de noël pour nos chats

Nos amis félins sont pour la plupart très curieux et très joueurs, et la période de Noël leur procure toute une batterie de nouvelles occupations, qui pour certaines peuvent se révéler très dangereuses, voire mortelles.
Si je vous en parle c’est que la chatte de mon frère a connu cette mésaventure l’année dernière, elle a avalé un petit morceau de guirlande ou quelque chose de similaire… cela a provoqué une occlusion intestinale avec intervention chirurgicale d’urgence. Elle est restée entre la vie et la mort près de 24 heures.
Du coup quelques petits conseils de prévention pour que nos fêtes se déroulent bien.
N’étant pas vétérinaire je n’entrerai pas dans les détails des symptômes ou des soins d’urgences à éventuellement prodiguer. Mais évidemment toute modification du comportement de votre boule de poils doit vous conduire à consulter ou appeler un vétérinaire.

Les guirlandes, rubans, ficelles, cheveux d’ange et autres peuvent être ingérés accidentellement par votre chat, pensez à mettre les guirlandes en hauteur sur l’arbre et à jeter rapidement rubans et nœuds de Noël une fois les cadeaux ouverts.
En cas d’absence prolongée de la maison, il est préférable de tenir votre chat à l'écart de l’arbre de noël. D’ailleurs pensez à fixer ce dernier de manière stable enfin d’éviter toute chute si votre chat a décidé de l’escalader…
Faire également attention aux câbles électriques des guirlandes lumineuses qui peuvent être grignotés.
Bref pour rendre votre sapin de Noël « à l’épreuve » du chat, mettez les décorations les plus solides à la base du sapin, et les plus fragiles à la cime.

Evidemment prendre garde aux bougies, qui à Noël comme le reste de l’année, peuvent être source de grand danger. Le chat peut les faire tomber et se brûler par exemple mais aussi provoquer un incendie. Il faut bien penser à les éteindre et ne pas les mettre à portée de nos chats acrobates !!!

Si la Chipie de mon frère aime jouer avec les guirlandes, mes chats quant à eux ont toujours été attirés par les plantes. Là encore prudence. De nombreuses plantes sont toxiques, gui, houx, ma petite Fripouille adore les petites boules rouges très toxiques (aucun antidote)
On éloignera également nos amis félins du pommier d’amour et du poinsettia.
On bannira l’If de nos maisons ou alors une extrême vigilance s’imposera.

Si la plupart des gourmandises de Noël n'intéressent pas nos chats : les chocolats et la bûche de Noël ne susciteront normalement pas leur convoitise. Par contre, la chair d'animal les attire toujours beaucoup. Attention, au saumon fumé, à la truite fumée, au jambon cru qui peuvent causer des troubles digestifs s’ils sont consommés en grande quantité.
De manière générale, il faut être très vigilant avec les produits salés qui peuvent entraîner une forte déshydratation.
L'ail, les oignons et les échalotes peuvent aussi attirer nos petits félins car ils peuvent s'amuser avec et finir par en avaler. Cette intoxication peut survenir toute l'année mais l'empressement qui accompagne les fêtes de fin d'année peut nous rendre moins attentifs et on peut laisser traîner ou tomber des bulbes d'ail, d'oignons ou d'échalotes. Ces aliments contiennent une substance qui entraîne la destruction des globules rouges et donc une anémie.

Sur ces quelques conseils que j'espère utiles, je vous souhaite à tous d'excellentes fêtes de fin d'année. Plein de caresses à vos boules de poils.